S'expatrier aux États-Unis

S’expatrier aux USA, à la poursuite du rêve américain

S’expatrier aux États-Unis est un rêve pour de nombreuses personnes en quête d’une meilleure qualité de vie ou d’opportunités professionnelles. Cependant, il est important de bien se préparer afin de vivre cette aventure dans les meilleures conditions possibles. Voici quelques conseils pour vous aider à bien préparer votre expatriation.

Quel budget pour s’expatrier aux USA ?

Un des premiers défis, lorsqu’on envisage une expatriation, est d’évaluer le coût de la vie dans le pays de destination. Cette estimation doit être la plus précise possible, car elle influencera votre choix d’emploi, de logement, d’état, etc.

  • Le coût du logement : il varie grandement selon l’état et la ville dans lesquels vous choisissez de vous installer. Les grandes métropoles comme New York ou San Francisco sont particulièrement onéreuses, tandis que certaines villes du sud-ouest ou du Midwest ont des coûts très abordables. Il ne faut pas négliger le dépôt de garantie, qui peut aller de deux mois de loyer à un montant égal à celui-ci.
  • Les frais de transport : selon l’État où vous choisirez de résider, il est parfois nécessaire de posséder une voiture (coût des véhicules en occasion/localisation, assurance, essence). Dans certaines grandes villes, le transport en commun peut être une option, mais les infrastructures et la fréquence ne sont pas comparables à celles des grandes villes européennes.
  • La nourriture : le coût de la nourriture aux États-Unis est généralement assez abordable, surtout si vous choisissez de cuisiner vous-même.
  • Les frais médicaux : le système de santé américain étant extrêmement coûteux, il est important de souscrire à une assurance santé pour éviter des dépenses élevées.

Dans quel état s’expatrier aux USA ?

Tous les États américains présentent des avantages et des inconvénients, il est donc essentiel de choisir un état qui correspond à vos besoins personnels et professionnels.

  • New York : la capitale économique et culturelle du pays attire de nombreux expatriés. Cependant, le coût de la vie y est très élevé et la concurrence pour trouver un emploi y est parfois rude.
  • Californie : l’état ensoleillé est célèbre pour son climat privilégié, ses plages, Silicon Valley et l’industrie du cinéma. Mais attention aux coûts de logement et à la circulation dans les grandes villes comme Los Angeles ou San Francisco.
  • Floride : le climat tropical, les plages et les offres d’emploi variées rendent cet état attrayant pour de nombreux expatriés. De plus, la Floride a un niveau d’imposition plus bas que certains autres états.
  • Texas : le Texas offre une bonne qualité de vie à des coûts raisonnables et possède plusieurs grandes villes (Houston, Dallas, Austin), chacune ayant ses propres opportunités professionnelles et culturelles.

Chaque choix dépendra donc de vos priorités, besoins professionnels, goûts personnels et vos contraintes financières.

Quels sont les avantages de s’expatrier aux États-Unis?

Les États-Unis offrent de nombreuses opportunités professionnelles et personnelles :

  1. Un marché du travail dynamique : les secteurs de l’informatique, de la santé, de l’éducation, de la finance, du marketing ou encore du cinéma/la mode offrent de nombreux postes intéressants pour tous niveaux d’étude.
  2. Une économie en croissance : la première puissance économique mondiale dispose d’un vaste marché domestique et attire régulièrement les talents étrangers en raison de sa politique de libre-échange.
  3. Des opportunités d’entrepreneuriat : de nombreux expatriés se tournent vers l’auto-entreprise pour bénéficier du rêve américain, avec un soutien local et des possibilités de financement avantageuses.

Quel visa pour s’expatrier aux États-Unis ?

Pour pouvoir travailler, étudier ou vivre aux États-Unis, il vous faudra obtenir un visa. Il existe différents types de visas en fonction du motif de votre expatriation :

  • Le visa H-1B : ce visa s’adresse spécifiquement aux personnes ayant une offre d’emploi aux États-Unis dans un domaine spécialisé et requérant au moins un diplôme universitaire. Le nombre de visas délivrés annuellement est limité.
  • Le visa L : les managers, cadres supérieurs ou employés disposant de compétences spécialisées transférés par leur entreprise actuelle qui se trouve à l’étranger peuvent opter pour ce type de visa.
  • Le visa F et M : ces visas sont réservés aux étudiants et stagiaires non immigrants souhaitant suivre des études aux États-Unis.
  • Le visa O : destiné aux personnes possédant des capacités extraordinaires dans les domaines des arts, de l’éducation, des affaires, du sport ou des sciences.

Comment réussir à immigrer aux USA sans permis de travail ?

Si vous ne possédez pas encore d’offre d’emploi, vous pouvez tenter de décrocher un permis de travail (EAD) en obtenant un visa E-2. Ce dernier permet d’investir dans une entreprise américaine afin d’y créer des emplois.

Autre alternative, si vous êtes marié(e) à un citoyen américain ou un résident permanent, il est possible de demander une Green Card.

Expatriation aux États-Unis

Qu’est-ce que la Green Card ?

La Green Card, ou carte verte, permet de s’établir et travailler durablement aux États-Unis sans avoir besoin d’un parrainage d’employeur ou de justifier d’un investissement quelconque. Une fois obtenue, elle est valide pour 10 ans. Vous pouvez bénéficier de cette carte grâce à :

  • Votre conjoint(e) qui est déjà titulaire d’une Green Card (mariage).
  • L’investissement dans un projet porteur en vue de créer des emplois sur le territoire américain (visa EB-5).
  • La loterie annuelle de cartes vertes organisée par le gouvernement américain.

Quelle assurance santé choisir pour s’expatrier aux USA ?

Aux États-Unis, le système de santé est privatisé et les frais médicaux sont très élevés. Il est donc essentiel de souscrire à une assurance-santé adaptée dès votre arrivée. Plusieurs options s’offrent à vous :

  • L’assurance du sponsor : certains employeurs offrent une couverture santé à leurs salariés et leurs familles. Demandez auprès de votre employeur quelles sont les conditions et la qualité de la couverture proposée.
  • Le système Obamacare : le « Patient Protection and Affordable Care Act » (ACA) de 2010 a pour but d’améliorer l’accès à une assurance santé abordable. Selon votre revenu et votre situation, vous pourriez être éligible à des subventions pour aider à payer vos primes mensuelles.
  • L’assurance santé privée : vous pouvez également souscrire à une assurance auprès d’une compagnie privée spécialisée dans la protection des expatriés, offrant ainsi diverses formules en fonction de vos besoins et de votre budget.

Quelle que soit l’option choisie, il est crucial de comparer les différentes offres disponibles sur le marché, de tenir compte des limites et exclusions de chaque contrat, et de s’informer sur les conditions de prise en charge des soins médicaux aux États-Unis.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *